COMMUNIQUE DE PRESSE : Rosgeo achève avec succès sa cartographie géologique en Guinée équatoriale et passe à la phase 2

Le programme d’exploration historique est exécuté dans le cadre de deux contrats de services signés par le ministère des Mines et des Hydrocarbures en 2020

MALABO, Guinée Equatoriale, 10 novembre 2020/ — Un mois après avoir lancé un projet historique de cartographie géologique dans la région de Rio Muni, en Guinée équatoriale, la société par actions russe Rosgeo a fait des progrès significatifs et intensifie ses efforts d’exploration sur la zone continentale du pays. La société a maintenant achevé avec succès la phase 1 des travaux de repérage du projet et passe à la phase 2.

Le programme d’exploration historique est exécuté dans le cadre de deux contrats de services signés par le ministère des Mines et des Hydrocarbures en 2020 avec JSC Zarubezhgeologia et JSC Yuzhmorgeologia, filiales internationales de Rosgeo. Il couvre notamment une phase initiale d’acquisition sismique en zone de transit et de cartographie géologique d’état dans la région de Rio Muni, en Guinée équatoriale continentale.

En conséquence, JSC Zarubezhgeologia a effectué des travaux de reconnaissance pour la cartographie géologique de l’État, tandis que JSC Yuzhmorgeologia a effectué de même pour une acquisition sismique complexe dans la zone de transit de Rio Muni. La zone, qui comprend de vastes zones côtières mais aussi des zones d’eau peu profonde, est considérée comme l’une des frontières d’exploration les plus prometteuses de Guinée équatoriale. Elle pourrait notamment faire du pays à nouveau un haut lieu de l’exploration des ressources naturelles.

On s’attend à ce que l’exploration accrue par Rosgeo aide non seulement à soutenir et à augmenter la production intérieure de pétrole et de gaz, mais surtout à prouver des réserves supplémentaires de minéraux clés pour aider la Guinée équatoriale à diversifier davantage son économie.

« Le projet de cartographie géologique entrepris par Rosgeo dans le Rio Muni n’est pas seulement un nouveau pilier de la coopération énergétique entre la République de Guinée équatoriale et la Fédération de Russie, mais pourrait également façonner l’avenir de notre industrie des ressources naturelles. Notre mainland est l’une des régions les plus riches du pays pour les mines et les minéraux, que nous avons identifiées comme des secteurs forts pour diversifier notre économie et créer des emplois. Nous avons également toujours cru au potentiel d’hydrocarbures onshore de la région, et la compréhension de sa géologie s’avérera extrêmement bénéfique pour soutenir les futures activités pétrolières et gazières qui pourraient y être menées par des opérateurs locaux », a déclaré S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures.
Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.
SOURCE
African Energy Chamber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *