Chaudières à fioul – leur interdiction se rapproche

L’installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au charbon ou au fioul ne sera plus possible à partir du 1er juillet 2022. L’objectif d’une telle interdiction est de décarboner le secteur de chauffage.

Concernant les installations déjà existantes, elles peuvent encore être utilisées, réparées et entretenues. Les autorités ont mis en place un système d’aide au financement incitant les particuliers à changer leur chauffage en un équipement plus économique énergétiquement et moins polluant, comme la poêle à bois, pompe à chaleur, poêle à granulés, chaudière à bois, ou à granulés, etc.

Peuvent bénéficier de ces subventions les bâtiments à usage d’habitation ou professionnel, peu importe qu’ils soient neufs ou existants. Parmi les conditions, il faut qu’ils se conforment à un plafond d’émissions maximum de 300 Gco2eq/KWh PCI. Ne sont donc pas concernés par l’aide les équipements qui ne respectent pas cette exigence légale. L’interdiction d’installation de nouvelle chaudière à fioul ou au charbon concernera les constructions neuves dont la demande de permis de construire sera déposée dès le 1er juillet 2022. Seront également concernés les travaux de remplacement d’installation de chauffage ou de production d’eau chaude.

Source : hvac-intelligence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *