A l’aune de la crise ukrainienne, l’Etat veut plus que jamais soutenir la pompe à chaleur

ÉNERGIE. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a apporté un soutien franc et massif à la filière de la pompe à chaleur, lors d’un déplacement ce 15 mars 2022 dans les locaux du groupe Atlantic, dans le Val-de-Marne.


La pompe à chaleur (Pac) est l’un des équipements les plus soutenus, ces dernières années, par les politiques d’aides publiques à la rénovation énergétique. Et le conflit ukrainien ne devrait que renforcer cette tendance, selon les propos tenus par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. Elle visitait, ce 15 mars 2022, les locaux du groupe Atlantic, à Arcueil (Val-de-Marne). « Nous allons tout faire pour limiter notre dépendance au gaz, et notamment au gaz russe », a-t-elle ainsi martelé, estimant même que « partout où l’on [pouvait] installer une pompe à chaleur, il [fallait] le faire ». Elle a également apporté des précisions au sujet des aides de type MaPrimeRénov’ et certificats d’économie d’énergie (CEE), dispositif aujourd’hui à la peine.

Source : batiactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *