dimanche , 9 décembre 2018
Accueil » Innovations » Un miroir sur le toit pour remplacer l’air conditionné ?
Un miroir sur le toit pour remplacer l’air conditionné ?

Un miroir sur le toit pour remplacer l’air conditionné ?

Des chercheurs de l’Université de Stanford ont mis au point une technologie qui pourrait bien bouleverser le paysage urbain. Cela concerne un miroir qui doit être installé au-dessus des immeubles. La spécificité de ce miroir est qu’il est doté de composants particuliers qui pourraient stopper la chaleur du soleil avant que celle-ci ne réchauffe les bâtiments, et la renvoyer vers l’univers.

Cette innovation a été pensée dans le but de trouver une alternative aux systèmes d’air conditionné, très utilisés en ville durant les périodes estivales et dans les régions chaudes. Ces systèmes qui consomment beaucoup d’énergie participent au réchauffement climatique et à la pollution urbaine. Par exemple, l’énergie consommée par immeubles aux Etats-Unis est estimé à 15%.

«Si l’on couvre une partie importante d’un toit avec ce miroir, on peut constater la quantité d’énergie qu’il est capable d’économiser en compensant les besoins en air conditionné. » : explique  Shanui Fan, chercheur de l’Université de Stanford. Les scientifiques à l’origine de cette invention sont partie du constat selon lequel la couleur influencerait beaucoup la température interne du bâtiment. Une surface de couleur noire par exemple, est en général 60°C plus chaude que l’air ambiant.

Pour sa conception, plusieurs matériaux ont été utilisés par l’équipe de Stanford : de l’argent réfléchissant, du dioxyde de silicium, ainsi que du dioxyde d’hafnium. Tous sont répartis en couches distinctes superposées, pour une épaisseur totale de seulement 2 micromètres.

Les chercheurs de l’Université de Stanford, ont ainsi déclaré dans la revue Nature que « le froid de l’univers peut être utilisé comme ressource thermodynamique renouvelable, même durant les heures les plus chaudes de la journée ».

Les premiers tests réalisés ont permis de montrer que ce miroir serait d’un grand avantage. Cette technologie pourrait permettre à un bâtiment de trois étages d’économiser jusqu’à 100 MWh par an, et maintiendrait sa température 5°C en dessous de la température ambiante.

Si les prochains tests s’avèrent concluants, on peut imaginer la mise en place de ce revêtement sur les bâtiments, mais aussi sur tous les objets nécessitant d’importantes dépenses énergétiques de refroidissement. Totalement étanche, ce revêtement pourrait par exemple servir à refroidir l’eau ou d’autres liquides.

Un commentaire

  1. Je n’ai jamais entendu parler de cette solution de climatisation ! L’article a dit que l’énergie consommée par immeubles aux États-Unis est estimée à 15%. Est-ce que cela est beaucoup ? Je ne sais pas trop sur la consommation d’énergie et la climatisation, mais j’aimerais bien en savoir plus !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Be In Com
loading