dimanche , 9 décembre 2018
Accueil » Actualités » La technique du Sarking dans l’isolation thermique des toitures
La technique du Sarking dans l’isolation thermique des toitures

La technique du Sarking dans l’isolation thermique des toitures

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des toitures constitue une rénovation lourde dans le domaine des bâtiments. Elle consiste à enlever la toiture c’est-à-dire enlever les tuiles, les liteaux, les chevrons et vérifier l’état des pannes de la charpente, ensuite laisser la maison un temps sans protection contre la pluie et le vent.

 

Si les pannes de toiture sont en bon état, on peut alors appliquer une ITE. Celle-ci se justifie entièrement dans le cas où la toiture doit être refaite. Par rapport au coût d’une réfection de toiture, ajouter une ITE majore le devis de 20 à 25% environ. Une solution proposée pour l’ITE des toitures en pente est le sarking, le panneau en caisson et le panneau sandwich. Le Sarking est un élément isolant thermique en PSE (Polystyrène Extrudé), en PU (Polyuréthane) ou en fibres de bois, non-porteur, d’une longueur de 2,40 m le plus souvent, avec un emboîtement par tenon-mortaise entre les éléments.

Comme le sarking n’est pas porteur, il doit être posé sur une volige continue qui assure la résistance mécanique. Le sarking doit également être protégé contre le risque d’incendie venant de l’intérieur. Les éléments sarking à base de polyuréthane permettent d’atteindre des valeurs d’isolation compatibles avec le BBC rénovation ou la maison passive.

Les panneaux portent une finition en sous face qui joue un rôle esthétique et anti feu à la fois. Il existe deux types de panneaux : les caissons et les sandwichs. Les caissons sont plutôt de dimensions standardisées, tandis que les sandwichs sont entièrement sur mesures. L’intérêt principal de l’ITE en toiture est sa rapidité de mise en oeuvre.

Deux personnes peuvent, en une seule journée, détuiler un toit de 120 m² et, selon la technologie employée, poser des panneaux ou des éléments sarking pour rendre la couverture hors d’eau et hors d’air. En France, Le sarking croît de 15% par an environ depuis trois ans. Le coût des panneaux atteignant R = 8 est d’environ 55 € HT/m² avec une sousface plâtre. Leur pose revient à 15 – 20 € HT/m².

Le coût d’un sarking en PU de 140 mm d’épaisseur (R = 6,5) revient à 25 € HT/m² en fourniture, 40 € HT/m² fourni et posé. Dans le cas du sarking, il faut encore ajouter le coût éventuel de la volige en sous-face et des contre-liteaux en surface. Dans les deux cas, panneaux et sarking, il est possible d’atteindre des résistances thermiques de l’ordre de 12 m².K/W, en deux couches avec le sarking, en monocouche avec des panneaux.

La réalité marocaine en matière d’Isolation thermique

Aujourd’hui, il y a très peu de matériaux d’isolation disponible ici au Maroc, il y en a 3 : l’air, le polyuréthanne (PU) et le polystyrène expansé (PSE).

Le premier utilisé est l’air, cet air que nous respirons est effectivement isolant, en fait dans un matériau d’isolation c’est l’air qui est emprisonné dans ce matériau qui fait l’isolation thermique. Ainsi au Maroc, on utilise souvent ce qu’on appelle le double mur isolant, ce double mur emprisonne de l’air qui devient ensuite isolant puisque l’air y est bloqué.

Le deuxième utilisé est la mousse de polyuréthane projetée, ce matériau est un très bon isolant thermique, son vieillissement est moins performant. Le troisième, le polystyrène expansé est utilisé dans la fabrication de panneaux, de bloc de coffrage. Ce procédé est le plus utilisé. Le PSE est effectivement moins isolant que le PU, mais cette différence peut être largement compensée par l’épaisseur.

Le bâtiment marocain demeure mal isolé de par la rareté de l’utilisation de ces matériaux, combinée à son intégration partielle dans la construction.

Maison Hammam et Maison Frigo

Le système de construction marocain est basé depuis plus de 40 ans sur ce qu’on appelle le poteau poutre. Ce système de construction rencontre 2 désavantages sérieux :

Il est conducteur de son, c’est à dire qu’il n’a aucun affaissement acoustique, la structure propage le son. Les bruits se propagent rapidement. Ce type de construction transporte la chaleur ou le froid, de plus, comme il a un très bon volant thermique, il accumule bien la chaleur ou le froid. Cela signifie que quand il fait froid dehors et que vous voulez avoir chaud dedans, vous devez d’abord réchauffer la structure, ce qui est impossible avec les systèmes de chauffage utilisés.

Il donne donc lieu à deux types de maison. La ‘maison hammam’ est une construction, une habitation, un appartement très chaud en été, cette chaleur, on n’arrive pas à la faire diminuer et donc, on se promène peu vêtu à l’intérieur.

On met les climatiseurs à fond, on ouvre les fenêtres, on essaye de faire des courants d’air, rien n’y fait, tout l’été on aura trop chaud. La ‘maison frigo’ est l’inverse de la précédente, cette habitation est froide l’hiver, les murs sont extrêmement froids quand on pose la main dessus, dans cette habitation, on est habillé comme à l’extérieur, un pull, un manteau, un bonnet, une écharpe, rien n’y fait, il fait froid, il faut du chauffage, beaucoup de chauffage parce que quand on coupe le chauffage, l’habitation refroidit de suite et même, il fait souvent meilleur dehors qu’à l’intérieur.

posa isolamento termico

2 commentaires

  1. Bonjour! Merci de ces idées très susciter a la réflexion. Je pense que je vais bientot faire quelques réparations sur mon toit de chez moi, je ne veux pas avoir des problèmes de toit cet hiver. Ces images étaitent aussi très interessant! Merci beaucoup de votre aide, et passez une bonne journée! Durandana | http://www.toituresqualitoit.net/services.html

  2. Bon article, merci bien pour les infos fournies à travers cet article qui se révèle d’être très informative. J’ai observé, il y a 3 ans quand je refaisais le toit de ma maison où les couvreurs utilisaient le fibré en bois (là où j’habite, on est obligé d’utiliser les matériaux bons pour l’Environnement), A votre avis, est-ce qu’il est aussi effectif comme d’autres matériaux?

    Eric | http://www.etancheitetrudeau.ca

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Be In Com
loading